Publié par : Sarita | septembre 4, 2008

L’effet papillon

On ne se rend pas compte à quel point les papillons ont disparus en France, comme les coquelicos, d’ailleur. Ce sont les vraies espèces en voie de disparition.

Alors ici, je n’ai pas trouvé de coquelicot mais j’aurais trouvé mes papillons, des jaunes, des oranges, des turquoises, rouge et noir par dizaines, qui accompagnent chacun de vos pas le long des lacs ou des mers.

Vous marchez dans la jungle et au mileiu des lianes étouffantes et autres parasites qui s’enroulent sur les arbres, des dizaines de papillons donnent une impression de paradis à la selva. Ces papillons m’auront donner un petit goût d’eden, m’auront donner ma dose d’exotisme et de dépaysement.

On passe notre vie à rêver des cartes postales magiques, de ces endroits merveilleux qui semblent innacessible aux communs des mortels, de ces scènes de rêves qui n’arrivent jamais dans nos vies quotidiennes.

Les papillons, c’est comme l’amour au cinéma, on le regarde avec envie mais l’on n’y croit pas vraiment jusqu’au jour où, à 6h du mat à Palenque, j’achète de l’anti-moustique et c’est alors qu’un papillon aux immenses ailes bleues est venu se poser sur l’épaule de la pharmacienne. Ce moment suspendu où durant une fraction de seconde, le monde semblait merveilleux.

Je n’ai peut être pas rencontré le grand amour du cinéma mais j’aurai vecu un moment parfait qui n’arrive que sur une carte postale.

On va dire que c’est déja pas mal, que cela donne un espoir doux et infini de la beauté du monde, alors le grand amour attendra,

m’attendra… ou pas

Peut être que les belles choses, c’est en édition limité et qu’on ne peut pas demander à tout avoir…

Publicités

Responses

  1. Evidemment que c’est en édition limité ! sinon tout le monde connaitrait un gars comme moi ! Et alors à ce moment là, où ira le monde et que fera t on des papillons, je te l’demande ?!

  2. Je suis content que tu parles de ça, car tout doucement, j’ai le sentiment que les papillons reviennent. Pas partout évidemment, mais quand même.

  3. Mais les coquelicots, de par chez moi, y’en a beaucoup beaucoup, je t’assure, et on dirait des papillons rouges tout chiffonnés partout dans les champs…

  4. A Cholula il y a d’immensse papillons bleus. Une légende dit que quand ils sont suffisamment nombreux, ils s’élèvent vers le ciel que c’est ainsi que les éclipses naissent.

    Mais à force de s’approcher du soleil, ils brûlent et retombent en millions de petits papillons jaunes ou blancs… puis…..

  5. http://www.flickr.com/photos/dulconte/2729862432/

  6. Faut les savourer ces moments là…


Catégories

%d blogueurs aiment cette page :