Publié par : Sarita | mars 31, 2008

My friends all died in a plane crash*

Parce que je crois pouvoir passer ma vie à photographier le linge qui sèche.

sepia

 

Car du linge qui sèche, c’est juste pour le symbole absolu de la chaleur, de sentir le parfum de la lessive, de voir le soleil se couler lentement entre les différents tissus, de voir les jeux d’ombres, d’entendre les draps claqués dans le vent.

 

J’ai toujours été fascinée par ces villes où le linge sèche au fenêtre. dans les films, j’adorais les scènes où l’on voyait les draps gonflés par le vent dans une prairie, le comble du romantisme était de s’embrasser au milieu de ces milliers de voilages humides…

 

saturation max draps

 

Du linge qui sèche cela veut dire soleil, enfants qui jouent pied nus, de la lumière sur le carrelage, de la chaleur, s’allonger à la lumière sur le carrelage à la recherche d’un peu de fraîcheur, laisser couler l’air sur son visage, voir le soleil à travers ses paupières closes…

 

montage linge satuation

linge saturation faible envers

Parce que voilà trois mois que le froid n’existe plus

surimpression verte et ombre

Parce que voilà les premiers jours de grosse chaleur

collage9.jpg

Parce que je veux passer ma vie à étendre du linge

surimpression bleue

Parce que je veux une maison avec du carrelage, du soleil et qu’aucune fenêtre n’est besoin de vitres…

*celui qui trouve pourquoi j’ai mis ce titre gagne…

 

Publicités

Responses

  1. Magnifiques ces photos!
    et l’ambiance! Pour moi on se croirait en Espagne (enfin l’idée que je me fais de…)

  2. @Luria: houaaaaaaa quelle rapidité, chui impressionnée 🙂 Et oui tu as bien raison de penser à l’Espagne, mes première image de « linge » viennent de là… et aussi un peu d’Italie

  3. j’ai photographié beaucoup de sujets, mais jamais du linge ! et pourtant tes photos sont superbes…
    (et pour le titre, je sèche !)

  4. Bon alors je tente !
    C’est peut-être parce que tous tes amis sont restés à Paris et qu’ils ne te donnent plus de nouvelles aussi souvent qu’avant donc c’est comme si ils étaient un peu morts au moment de ton atterrissage au Mexique ?
    J’ai bon ?

  5. la dernière photo est magnifique. ces ombres sur le mur très beau. moi j’adore les images furtives. et tes photos sont très belles
    http://tsaal.blogspot.com

  6. Tu veux passer ta vie à étendre la lessive ? Ben tu peux toujours faire la mienne, je déteste ça !!! Et pis après il faut étirer, plier, etc, voui c’est agréable le linge qui sent bon le propre, mais c’est ch… à faire !
    Jolies photos ceci dit… ça sent l’été frais !
    Bon, et sinon, ç’aurait pas un rapport avec Cocoon, par z’azard…?

  7. Moi je suis d’accord avec Mimi Je Rêve, à mon avis tu écoutes Cocoon en ce moment…
    Sinon c’est vrai que tes photos sont rafraîchissantes ! En + ici il y a à nouveau du soleil et un peu de chaleur alors on peut imaginer mettre le linge dehors dans quelques semaines (ou mois…). Et pour ta maison je veux bien m’en occuper, après tout ce sera bientôt mon job !

  8. //Thomas: merci merci, comme quoi parfois les sujets les rafraichissant sont a la portée de notre vie domestiaue 🙂

    //Fressine: bon mimi et Amelie ont trouvé la réponse… mais si ce titre m’a plu c’est aussi pour la raison que tu décrit. Et franchement chapeau d’avoir tapé si juste 🙂

    //tsaal: bienvenue par ici et merci bcp

    //Mimi je reve: haha, je l’attendrais la réfléxion intérressée de celle qui veut se décharger du boulot :D. Alors moi pour que je m’occupe de la lessive il me faut des conditions climatique AUPER précises…

    //Amélie: hoooo ouiiiii occupe toi de ma maison, je veux une belle maison

    Et sinon les fills voui vous avez raison pour Cocoon… c la musique parfaite a ecouter un apres midi ensoleillé qudn le linge séche.

  9. Elles sont magnifiques les photos.

    Pour moi le linge qui sèche c’est l’Italie, la Sicile, Naples ou Rome, là où j’aimerai aussi habiter. Chacun son sud, mais ils se ressemblent de toute façon.

    PS: quant aux maisons aux fenêtres sans vitres, j’ai testé…hum… pas top pour les moustiques, cafards volants et autres insects adorables. C’était la pensée positive du jour. :p

  10. Kénavo !

    C’est bien ma fille, je vois que tu rentres dans la ligne et que tu commences à t’intéresser aux choses importantes et aux tâches ménagères.

    Demain, Sarita aime passer la serpillère.

    Tu seras bientôt bonne à marier. Très bien !

  11. C’est sur que des grands draps blancs, c’est quand même plus classe que des strings de putes ou que des culottes feu blanches, vieilles de 10 ans, à la couleur indéfinissable (entre le bleu et le rose).
    Non, non, ce n’est pas du vécu.
    Bisous ma louloute.
    t’as vu, j’ai émigré dans la blogosphère!

  12. A Barcelone, dans la ville de ma moman, j’adorais voir le linge pendouiller dans les rues étroites… Tu as raison, ça fait une effet bizarre le linge. Moi j’avais l’impression qu’il m’accueillait dans l’intimité de gens que je ne voyais même pas. C’est très troublant…

  13. @Madame Mortemont: ouais je vais être bonne à marier… le desespoire !!

    @Laeti: ouais moi mes strings de putes, les photos je les garde pour toi ma chérie… ne t’inquiète pas. (mais tu sais si j’ai fait des photo en noir et blanc, c’est parce que les culottes, elles sont AUSSI en fin de vie !!)

    @Pepitedechoco: Barceloneeeeeee, j’ai adoré cette ville. Et oui c’est ce que j’aime dans le ce linge offert, cela donne le sentiment d’être dans une ville ouverte à toutes les vies, toutes les intimités…

  14. Très chouettes ces photos !

  15. @hélène: merci beaucoup et bienvenue dans mon antreeeeeeeeeeee 🙂

  16. MMeerciii (je réagis une semaine après mais bon mieux vaut tard que jamais)

  17. […] Dreamworld Je vous avais déjà parlé il y a quelques mois de ma passion pour le linge qui sèche… […]


Catégories

%d blogueurs aiment cette page :